<

Les Bleus s’offrent encore trois médailles aux Mondiaux d’haltérophilie

 Gaëlle Nayo Ketchanke lors des Jeux olympiques de Rio en 2016
Gaëlle Nayo Ketchanke lors des Jeux olympiques de Rio en 2016 AFP

La délégation française présente aux Mondiaux d’haltérophilie à Anaheim (Etats-Unis) a glané trois médailles supplémentaires dans la nuit de dimanche à lundi. Avec un total de cinq breloques décrochées lors de cette édition des Championnats du monde, la France réalise déjà la meilleure performance de son histoire. Pour ses premiers Mondiaux, Romain Imadouchène a décroché le bronze à l'épaulé jeté dans la catégorie des moins de 85 kilos avec 16 kg soulevés. Gaëlle Nayo Ketchanke a ensuite fait encore mieux en remportant deux médailles chez les moins de 75kg. La Française a obtenu l’argent à l’épaulé jeté (134kg) puis le bronze en score cumulé (total + épaulé jeté) avec 237kg soulevés. Les athlètes tricolores ont parfaitement profité de l’absence de certains favoris (Russie, Kazakhstan), sanctionnés pour dopage, pour briller lors de ces Championnat du monde 2017 disputés en Californie.