<

Encore champion, Ogier a l’embarras du choix pour son avenir

Sébastien Ogier sacré pour la cinquième fois
Sébastien Ogier sacré pour la cinquième fois AFP

Sacré ce week-end champion du monde de rallye pour la cinquième année consécutive, Sébastien Ogier entretient toujours le doute concernant son avenir. Entre un retour par la grande porte chez Citroën et un potentiel retour de Ford dans la course, le pilote français ne manque pas de possibilités.

Nouvellement sacré champion du monde pour la cinquième année consécutive, Sébastien Ogier va devoir faire son choix pour la saison prochaine et décider avec quelle écurie il va s'engager. Questionné à ce propos ce dimanche après le rallye de Grande-Bretagne, il est resté mystérieux : « ce que l'avenir nous réserve... c'est une bonne question », a-t-il répondu avec le sourire.

Citroën négocie avec Ogier

On sait qu'il existe des contacts avec Citroën qui souhaite attirer le pilote, six ans après l'avoir laissé partir fin 2011 chez Volkswagen. Le directeur de Citroën Racing, Yves Matton, explique quelles seraient les bonnes raisons pour Sébastien Ogier, de choisir l'écurie française : « Sébastien connait très bien l’équipe Citroën Racing. Il connait notre savoir-faire. Il connait quasiment tous les membres de l’équipe car on est une équipe assez stable, détaille le dirigeant. Ce serait certainement un défi pour lui, s’il est champion du monde avec Ford cette année (ndlr, M-Sport est soutenu par Ford), d’être potentiellement champion du monde avec trois constructeurs. Ce serait vraiment montrer qu’il est la pièce maitresse entre guillemets du titre d’un constructeur. » Les négociations sont en cours avec notamment deux questions majeures. D’abord, le salaire. Avec un cinquième titre, Sébastien Ogier va forcément revoir ses exigences à la hausse. Ensuite, la voiture. Cette saison, la Citroën n'a pas vraiment répondu aux attentes, donc on peut légitimement se poser des questions sur la nouvelle qui va arriver. Sébastien Ogier voudra potentiellement la tester et avoir des garanties.

Ford proche d’un grand retour en WRC ?

Mais on sait aussi que M-Sport ne va pas laisser partir si facilement celui qui vient de lui offrir son premier titre de champion du monde des pilotes. Le hic là encore demeure le salaire. Sébastien Ogier et son copilote Julien Ingrassia ont déjà fait d'assez gros sacrifices financiers en s'engageant avec cette écurie l'année dernière. Avec un cinquième titre le boss de l'écurie privée, Malcolm Wilson, ne pourra peut-être pas suivre. Mais une donnée pourrait changer les choses. Dimanche, après son titre, Sébastien Ogier laissait entendre que Ford pourrait avoir envie d'investir à nouveau plus d’argent sur le programme WRC... et même pourquoi pas de revenir en tant que constructeur. Si c'était le cas, Ogier et son copilote pourraient décider de rester chez M-Sport. On sent qu'ils se sont attachés à l'équipe qui a bossé jours, nuits et week-ends toute l'année pour être performante. Le champion français a parlé « d'automatismes » créés avec cette équipe, qu'il serait intéressant de faire fructifier... et il a déjà des idées, pour améliorer la voiture l'année prochaine.