<

24 Heures du Mans : Porsche perd la tête, une LMP2 aux commandes

La Porsche N.1 après son abandon
La Porsche N.1 après son abandon AFP

Après les soucis de Toyota, qui a vu deux de ses voitures abandonner dans la nuit, c’est au tour de Porsche de connaître un problème qui relance le suspense sur les 24 Heures du Mans. En tête depuis une dizaine d’heures, la Porsche N.1 a dû s’arrêter en piste alors qu’elle était pilotée par l’Allemand André Lotterer, victime d’un problème moteur. L’abandon a été officialisé à 11h41 et a permis, surprise, à une… LMP2 de prendre les commandes : l’Oreca-Gibson N.38 de l’écurie Jackie Chan DC Racing, dont l’équipage comprend le Français Thomas Laurent, 19 ans, qui participe à l’épreuve pour la première fois. Mais la Porsche N.2, actuellement deuxième, devrait pouvoir combler l’écart d’ici à la fin de course.