Manaudou au service de la course à pied

AFP

Désormais handballeur du côté d’Aix-en-Provence, Florent Manaudou n’oublie pas la natation pour autant puisqu’il propose désormais, via son équipementier, des conseils d’entraînement aux runners dans le but de leur faire remplacer une séance de course à pied par une session de natation. Explications.

Après la natation où il a atteint les sommets de l’Olympe et le handball où il espère connaître une seconde carrière, Florent Manaudou œuvre désormais pour… le running. Si le colosse n’a nullement l’intention de tenter un coup en athlétisme ou de boucler un marathon, il propose via son sponsor Speedo de mettre la natation au service de la course à pied.

« Donner envie aux autres sportifs d’intégrer la natation dans leur pratique sportive est une mission que m’a confié Speedo cette année, explique le champion olympique 2012 du 50m. Et ma première recommandation est que chacun prenne du plaisir à y aller sans se mettre la pression de la technique, juste apprendre et appréhender l’eau, et revisiter les bases tout simplement. »

Bon pour la cardio, le gainage et la récup'

Concrètement, l’équipementier de Manaudou invite les coureurs à travers une opération appelée « Make 1K wet » (littéralement « Faire 1km mouillé ») à faire 1 km en piscine plutôt que 5 km à pied. Autrement dit, de zapper une séance de course à pied au profit d’une session de natation, la natation ayant pour vertus d’améliorer la condition physique générale, le cardio, le souffle, le gainage, la souplesse des articulations et même la récupération.