Le marathon de Paris voit la vie en grand

DR/ASO

Ce dimanche a lieu la 41e édition du marathon de Paris. Une course de masse qui ne cesse de grandir au fil des années et de repousser les frontières d’une certaine forme de gigantisme. Pour mieux s’en convaincre, voici une sélection de chiffres fous voire déments qui situent parfaitement la place désormais occupée par ce marathon sur l’échiquier mondial.

19 comme les nombre de tonnes d’oranges englouties durant la course

24 comme le nombre de tonnes de bananes distribuées

32 comme le nombre de meneurs d’allure chargés d’amener les coureurs sur les bases de leur objectif chronométrique

41 comme l’augmentation en pourcentage du nombre d’inscrits en l’espace de dix ans (2007 à 2017)

105 comme le nombre de points d’animation postés sur le parcours (groupes, fanfares,…)

146 comme le nombre de nationalités différentes représentées

189 comme le nombre de pays qui diffuseront des images de l’épreuve

3000 comme le nombre de bénévoles mobilisés

57 000 comme le nombre d’inscrits, soit le deuxième total le plus élevé derrière le marathon de New York

250 000 comme le nombre de spectateurs attendus sur le bord du tracé

440 000 comme le nombre de morceaux de sucre à disposition sur les différents points de ravitaillement

560 000 comme le nombre de bouteilles (de 50 cl) distribués aux coureurs durant le marathon