Fortunes variées pour les relais tricolores

La France est passée à deux doigts d'un sans-faute lors des épreuves par équipe des Championnats du monde d'athlétisme à Londres ce samedi. APrès l'élimination précoces des Bleues sur 4x100m, les hommes ont tenu leur rang et restent en course pour une médaille. Sur 4x400m, les deux équipes de France se sont qualifiées pour la finale mais une médaille relèverait de l'exploit.
AFP

Le relais 4x100m féminin français a terminé cinquième de sa série ce samedi lors des Championnats du Monde d’athlétisme disputés à Londres et a manqué la qualification pour la finale pour un centième (en 42''92). Cette élimination est une déception pour les tricolores qui ont réalisé la meilleure performance de leur saison. Le quatuor américain fait figure de grandissime favori pour remporter le titre chez les femmes. Le relais masculin s'est, en revanche, montré très solide lors de sa série. Bien emmené par Jimmy Vicaut et conclu à merveille par Christophe Lemaitre, les Bleus ont terminé juste derrière la Jamaïque en 38''03 (meilleur temps français de l'année). Les Français possèdent le troisième temps de qualification pour la finale. Dans l'autre série, les Américains ont encore fait le show et claqué la meilleure performance mondiale de l'année en 37''70.

Carton plein en revanche pour les relais 4x400 français. Chez les femmes d'abord, où les Bleues ont terminé quatrième de leur série et se sont qualifiées avec le huitième chrono des qualifications (3'27''59). Seulement cinquième de sa série, le relais masculin rejoint la finale au temps après avoir bouclé sa course en 3'00''93. Très loin du relais américain, ultra-dominateur, les Français ont devancé de justesse la Jamaïque, vice-championne olympique à Rio et désormais éliminée à Londres.