<

EN VIDEO - Lavillenie : "Il ne fallait pas m'enterrer trop vite"

SFR SPORT

Avec un saut à 5,90 m, le perchiste Renaud Lavillenie a été sacré champion du monde en salle, ce dimanche à Birmingham. Le Clermontois a devancé l'Américain Sam Kendricks et le Polonais Piotr Lisek. Le Français marque ainsi son retour au premier plan en remportant son premier titre depuis presque 2 ans et prouve qu'il ne fallait pas l'enterrer trop vite à bientôt 32 ans. Interview. 

Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable