<

Sotteville : Mission Berlin pour Darien et Tamgho

Panoramic

A une semaine de la liste définitive pour les championnats d’Europe de Berlin, le meeting de Sotteville-les-Rouen fait figure de dernière chance ou presque de réaliser les minima pour certains Français. Parmi eux, Garfield Darien, vice-champion d’Europe en 2012 et qui a raté la validation de son billet pour un vent un peu trop fort à Albi. 

Trois semaines avant le rendez-vous de cette saison pour le plateau européen. Une semaine avant la publication de la liste définitive des Français sélectionnés pour s’envoler pour Berlin, où se tiendront les championnats d’Europe d’athlétisme (7-12 août). Les échéances sont dans toutes les têtes, notamment celles des athlètes encore en quête de minima. Sotteville-les-Rouen est donc une étape crucial pour les derniers prétendants (à suivre ce mardi sur RMC Sport 1 à partir de 20h30).

Darien a le chrono dans les jambes

C’est le cas pour Garfield Darien, qui avait pourtant réalisé un chrono dans les clous aux championnats de France d’Albi (13’’35, soit en dessous de la barre des 13’’40 qualificative pour Berlin)… invalidé pour cause de vent trop fort (+2,4 m/s, au-delà donc de la limite des 2 m/s). Reste une incertitude : les jambes suivent, malgré un début de saison rendu compliqué par une déchirure de plus de dix centimètre à l’ischio dont la cicatrisation a traîné. En juin, sa blessure à Hérouville laissait craindre une fin de saison mais le corps tient pour l’instant. 

En cas d’échec à Sotteville, le hurdler, vice-champion d’Europe à Helsinki, devrait pouvoir s’accorder une chance supplémentaire en fin de semaine, en Ligue de Diamant : à Monaco vendredi ou à Londres dimanche (à suivre samedi et dimanche à partir de 15 sur RMC Sport 1). Pascal Martinot-Lagarde est pour l’instant le seul à avoir réalisé les minima sur 110m haies. 

Ce sera dur pour Tamgho

Autre attraction du jour : Teddy Tamgho. Le champion du monde du triple-saut en 2013, absent durant deux ans pour cause de blessures (notamment une rupture du tendon d’Achille), continue de se jauger sur la longueur. Vainqueur à Barcelone avec un bond à 7,54m, l’athlète de 29 ans est encore loin des minima (fixés à 8,10m). A Albi, Teddy Tamgho s’était arrêté en qualifications, avec un saut à 6,92m. La marche est haute pour rejoindre Kafétien Gomis, qui a déjà validé son billet pour les championnats d’Europe.