<

Ostrava : Echevarria bondit à 8,66m… et sans vent trop favorable cette fois

Juan Miguel Echevarria
Juan Miguel Echevarria Reuters

Son incroyable bond à 8,83 mètres dimanche dernier lors de la manche de Ligue de Diamant de Stockholm, à seulement douze centimètres du légendaire record du monde de Mike Powell, n’avait pas été homologué pour un vent trop favorable de… 0,1 m/s. Mais Juan Miguel Echevarria n’a pas mis longtemps à évacuer sa frustration. En atterrissant à 8,66 mètres à son troisième essai ce mercredi à Ostrava (République tchèque), le grand espoir cubain de dix-neuf ans a établi la meilleure performance mondiale de l’année, huit centimètres devant son rival sud-africain Luvo Manyonga (8,58 mètres fin mai à Rome), deuxième à Ostrava avec 8,31 mètres. Echevarria avait auparavant réalisé des sauts à 8,40 puis 8,54 mètres et en a remis une couché à 8,54 au cinquième bond pour le premier concours à trois plus de 8,50 depuis son compatriote Ivan Pedroso en 1997, soit une année… avant sa naissance. Solide et constant, quoi. A noter également dans ce meeting la victoire sur 100 mètres de l’Américain Justin Gatlin dans un chrono pas transcendant (10’’03). Le Français Christophe Lemaitre a pris la septième place de la course en 10’’32 et terminé quatrième, en 20’’19, d’un 200 mètres remporté par le Canadien Aaron Brown (20’’05). Cocorico en revanche sur 110 mètres haies avec la victoire de Pascal Martinot-Lagarde même si le temps reste loin de ses meilleurs chronos (13’’45). A la hauteur, le Qatari Mutaz Barshim a encore tutoyé les 2,40 avec un saut à 2,38 mètres qui lui a permis de devancer le Russe Danil Lysenko (2,36). Chez les femmes, la Néerlandaise Dafné Schippers a pris le meilleur sur l’Ivoirienne Murielle Ahouré sur le 200 mètres avec 22’’52 contre 22’’60.