Amsalem : « Il faut que le CIO empêche les Russes de participer »

Invité de l’Intégrale Sports ce jeudi sur RMC, Bernard Amsalem a réagi à l’exclusion des athlètes russes pour les Jeux Olympiques de Rio, confirmée par le Tribunal arbitral du sport. Une satisfaction pour le président de la Fédération française d’athlétisme, qui attend désormais une décision du Comité international olympique pour les autres disciplines.

EN VIDEO - De Mondenard : "La Fédération internationale est partie prenante dans le dopage"

Le CIO a décidé de ne rien décider. Le 21 juillet, son comité exécutif dira si oui ou non, la Russie sera suspendue des JO de Rio. Certains observateurs considèrent que la Fédération internationale d'athlétisme a aussi sa part de responsabilité dans ce scandale. Jean-Pierre de Mondenard spécialiste du dopage sportif considère qu'elle est complice ne serait-ce que par sa passivité. 

EN VIDEO - Braillard : "L'AMA fait un excellent travail"

L'IAAF a décidé de suspendre les athlètes russes pour les Jeux olympique de Rio (5 au 21 août). Cette décision est encore soumise à la validation du Comité International Olympique (CIO). Quoi qu'il advienne, cette sanction prouve que l'action de l'AMA, l'Agence mondiale antidopage commence à porter ses fruits pour Thierry Braillard, secrétaire d'État aux Sports.